01.34.20.00.35 - cabinet-pontoise@vp-avocats.fr

Demandez-nous un devis:Appelez-nous :01.34.20.00.35Contactez-nous

Notre équipe

Le cabinet VP Avocats est issu de l'association de Maître Marie-Anne Peureux et de Maître Béatrice Vesvres depuis le 1er septembre 2017.

Maître Béatrice VESVRES a prêté serment le 10 janvier 2002 devant la Première Chambre de la Cour d’appel de Paris.

Après cinq ans d’exercice au Barreau de Paris au sein d’un cabinet d’avocats spécialistes en droit pénal des affaires et médical, Maître Béatrice Vesvres s’est inscrite au Barreau du Val d’Oise en janvier 2007.

Elle a suivi ses études à l’Université de Cergy-Pontoise où elle a obtenu un DEUG en 1996 et une Licence de Droit en 1997.

Une Maîtrise de Droit Privé – Carrières Judiciaires avec mention a été obtenue en 1998 à la Faculté de Paris II ASSAS.

Maître Béatrice Vesvres a suivi un DESS de Droit Privé de l’Activité Professionnelle au sein de l’Université de Rouen, avec mention en 1999.

Elle a été admise tant à l’Institut d’Etudes Judiciaires de Paris II ASSAS qu’à l’Institut de Criminologie en 2000 qui lui a délivré les Certificats de Sciences criminelles et criminologiques.

Elle a intégré l’Ecole de Formation du Barreau de Paris et a été diplômée du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat en décembre 2001.

 

Maître Marie-Anne PEUREUX a suivi ses études à l’Université de Cergy-Pontoise où elle a obtenu un DEUG en 1997, une Licence en droit en 1998 et une Maîtrise de Droit privé-Carrières Judiciaires en 2000. Elle y a également suivi les cours de l’Institut d’Etudes Judiciaires en vue de l’obtention de l’examen d’entrée au Centre Régional de Formation à la Profession d’Avocat (CRFPA).

Reçue à l’examen dès 2000, elle a fait le choix de poursuivre sa formation et a suivi un DEA de Relations Economiques et Sociales au sein de l’Université de Cergy-Pontoise qu’elle a obtenu avec mention en 2001.

Elle a été diplômée du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA) en décembre 2002 et a prêté serment le 13 janvier 2003 devant la Cour d’appel de Versailles. Elle a poursuivi sa collaboration au sein du même cabinet jusqu’en août 2017.